Les autorités polonaises affirment qu’un garçon afghan qui a mangé des champignons vénéneux a peu de chances de survivre

Des responsables polonais ont déclaré qu’un garçon afghan de 6 ans qui avait mangé des champignons vénéneux avait une petite chance de survie après l’arrivée de sa famille en Pologne après leur évacuation de Kaboul, en Afghanistan, le mois dernier, a rapporté l’Associated Press.

Les parents afghans et leurs quatre enfants sont arrivés près de Varsovie dans un centre de quarantaine à Podkowa Lesna le 23 août.

La famille aurait trouvé des champignons dans une forêt voisine et les aurait utilisés pour faire une soupe, provoquant leurs empoisonnements.

L’un des enfants, un garçon de 5 ans, est mort. Une jeune fille de 17 ans a été soignée et son état serait stable. Les médecins ont déclaré que les champignons sont moins mortels pour les adultes en raison de leur masse corporelle plus importante.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply