Tokyo 2021: le Japon interdit aux fans étrangers de participer aux Jeux Olympiques en raison des risques de COVID-19

Les Jeux olympiques de Tokyo retardés – dont l’ouverture est désormais prévue le 23 juillet – ont été inondés de problèmes.

Les Jeux olympiques de Tokyo retardés se dérouleront sans supporters et bénévoles étrangers, a décidé le comité d’organisation. Les jeux, qui ont été reportés de l’année dernière en raison du coronavirus, devraient s’ouvrir du 23 juillet au 8 août, les Jeux paralympiques devant suivre du 25 août au 5 septembre.

La décision a été prise par le comité d’organisation olympique de Tokyo 2020 à la suite de discussions avec le Comité international olympique (CIO), les organisateurs locaux, le gouvernement japonais, le gouvernement métropolitain de Tokyo et le Comité international paralympique.

Les détenteurs de billets pourront demander des remboursements pour les achats de billets olympiques et paralympiques, mais les frais pour les réservations d’hôtel annulées ne seront pas couverts, a confirmé le PDG du comité d’organisation de Tokyo, Toshiro Muto.

Cela signifie qu’environ 600 000 billets olympiques et 300 000 billets paralympiques devront être remboursés.

Les organisateurs disent qu’ils ne débloqueront pas les coûts de ces remboursements.

Le début de la réunion virtuelle pour faire l’annonce a été brièvement impacté par le tremblement des écrans lorsqu’un fort tremblement de terre au large de la côte est du Japon a secoué Tokyo et déclenché une alerte au tsunami.

Le relais de la flamme olympique – qui voit 10000 coureurs sillonner le Japon pour atteindre la cérémonie d’ouverture et devrait commencer la semaine prochaine – a vu plusieurs athlètes se dissiper par peur d’attirer des foules qui pourraient contribuer à propager la pandémie.

Loin de COVID-19, il y a eu plusieurs départs de comité de haut niveau en raison de commentaires sexistes sur les femmes, y compris la comparaison d’une artiste japonaise populaire avec un cochon.

Alors que le nombre d’infections à coronavirus a été relativement faible au Japon par rapport aux États-Unis et à de nombreux pays européens, le pays a été durement touché par la troisième vague de la pandémie et Tokyo est actuellement sous l’état d’urgence.

Le Japon a enregistré plus de 454 300 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie, avec un nombre de morts de plus de 8 700. Les vaccinations ne font que commencer là-bas.

Environ 80% des Japonais dans les sondages disent que les Jeux devraient être reportés ou annulés en raison de la pandémie, beaucoup craignant qu’un grand afflux de visiteurs internationaux ne déclenche une résurgence des infections.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques impliqueront 15 400 athlètes de plus de 200 pays, la plupart opérant dans une bulle reliant les sites, les installations d’entraînement et le village olympique de la baie de Tokyo.

Une preuve de vaccination n’est pas nécessaire pour concourir, et il est entendu que des dizaines de milliers d’autres personnes impliquées dans les jeux arriveront également et opéreront en dehors de la bulle, y compris des officiels, des juges, des sponsors, des médias, des VIP et des diffuseurs.

Le Japon dépense officiellement 15,4 milliards de dollars pour organiser les Jeux olympiques, mais plusieurs audits gouvernementaux indiquent que le coût réel est le double.

La majorité du financement provient de deniers publics. Le comité a annoncé qu’il divulguerait plus de détails pour les participants aux jeux d’ici la fin avril, et confirmera également s’il limitera le nombre de spectateurs autorisés dans chaque site.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply