Le refus de se faire vacciner au Brésil passe à 22%, selon un sondage la plupart rejettent le vaccin chinoise

RIO DE JANEIRO- La pourcentage des Brésiliens refusant de prendre un vaccin COVID-19 est passée à 22% cette semaine, contre 9% en août, et la plupart ont déclaré qu’ils n’accepteraient pas un vaccin fabriqué en Chine, a montré un nouveau sondage samedi , comme les commentaires du président Jair Bolsonaro ont attisé un plus grand scepticisme.

L’enquête réalisée par le sondeur Datafolha a révélé que 73% des répondants prévoient de faire le vaccin et 5% ne savent pas s’ils le feront, contre 89% et 3%, respectivement, en août.

À la fin du mois dernier, Bolsonaro a déclaré qu’il ne prendrait aucun vaccin contre le coronavirus devenu disponible.

L’un des sceptiques les plus éminents du coronavirus au monde, Bolsonaro a déclaré que le refus était son «droit» et a exprimé son scepticisme en particulier au sujet du vaccin développé par Sinovac en Chine et produit en collaboration avec l’Institut Butantan du gouvernement de l’État de Sao Paulo.

Selon Datafolha, seuls 47% des participants prendraient un vaccin fabriqué en Chine, tandis que 50% ont déclaré qu’ils ne le prendraient pas et 3% ont déclaré qu’ils étaient indécis.

Les chiffres ont montré une corrélation entre le rejet du vaccin et la confiance dans le président Bolsonaro.

Au total, 33% des personnes qui ont déclaré faire toujours confiance à Bolsonaro ne sont pas disposées à tenter une chance, contre 16% de celles qui disent ne jamais faire confiance au président.

Sabrina Valle

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply