L’émir du Koweït, le cheikh Sabah al-Sabah est mort a l’âge de 91 ans

L’émir du Koweït, Sheikh Sabah al-Ahmed al-Sabah, est décédé à l’âge de 91 ans, rapportent les médias officiels. Son demi-frère âgé de 83 ans, le prince héritier Sheikh Nawaf al-Ahmed, a été nommé par le cabinet comme son successeur.

En juillet, Sheikh Sabah a été transporté par avion aux États-Unis pour un traitement médical après une opération chirurgicale pour une affection non précisée.

Il dirigeait l’État arabe du Golfe, riche en pétrole depuis 2006 et avait supervisé sa politique étrangère pendant plus de 50 ans.

Il a été surnommé le «doyen de la diplomatie arabe» pour ses efforts visant à rétablir les relations avec les États qui ont soutenu l’Irak pendant la guerre du Golfe de 1990-1991, lorsque le Koweït a été envahi par les forces irakiennes.

L’émir a également souvent agi en tant que médiateur dans les différends régionaux, y compris la confrontation diplomatique en cours entre l’Arabie saoudite, ses alliés et le Qatar.

Le Koweït s’est également abstenu d’intervenir dans la guerre civile en Syrie, accueillant à la place plusieurs conférences de donateurs pour l’aide humanitaire.

“Aujourd’hui, nous avons perdu un grand frère et un dirigeant sage et aimant … qui n’a ménagé aucun effort pour l’unité arabe”, a écrit le roi Abdallah II de Jordanie sur Twitter en arabe.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, le dirigeant de facto des Émirats arabes unis, a tweeté: “Sheikh Sabah incarnait la sagesse, la tolérance et la paix et il était un grand pionnier de la coopération du Golfe.

” Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a qualifié l’émir de “symbole extraordinaire de sagesse et de générosité, messager de paix, bâtisseur de ponts”.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply