L’Allemagne dit que les laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement de Navalny avec le Novichok

Des laboratoires suédois et français ont confirmé de manière indépendante que le critique du Kremlin Alexei Navalny avait été empoisonné avec l’agent neurotoxique de style soviétique Novichok, a annoncé lundi le gouvernement allemand.

Le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert a également déclaré que des échantillons prélevés sur le politicien de l’opposition, qui est actuellement traité à Berlin, avaient également été envoyés à l’Organisation pour la prévention des armes chimiques (OIAC) à La Haye pour des tests dans leurs laboratoires.

Les médecins de l’armée de l’hôpital de la Charité de Berlin, vers lequel Navalny a été évacué après être tombé malade lors d’un vol au-dessus de la Sibérie le mois dernier, ont été les premiers à dire qu’il avait été empoisonné au Novichok. Navalny s’est réveillé d’un coma la semaine dernière.

«Indépendamment des enquêtes de l’OIAC, trois laboratoires ont maintenant identifié indépendamment un agent neurotoxique militaire comme étant la cause de l’empoisonnement de M. Navalny», a déclaré Seibert.

La Russie dit n’avoir vu aucune preuve que Navalny ait été empoisonné.

L’empoisonnement a porté les tensions entre la Russie et l’Allemagne à de nouveaux sommets, alimentant les appels en faveur de la mise au rebut du gazoduc Nord Stream 2, un projet phare du Kremlin visant à acheminer le gaz russe directement vers l’Allemagne sous la mer Baltique.

“Nous renouvelons notre appel à la Russie pour qu’elle explique ces événements”, a déclaré Seibert lundi.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply