Beyrouth, au moins 3.000 personnes ont été blessées et 50 autres tuées après une explosions colossale

Une explosion “colossale” a secoué mardi la zone portuaire de la capitale libanaise, Beyrouth, blessant des milliers de personnes et causant des dégâts considérables dans une partie densément peuplée de la ville.

Au moins 3.000 personnes ont été blessées et 50 autres tuées, a déclaré le ministre de la Santé Hassan Hamad lors d’une conférence de presse.

Ces chiffres vont probablement augmenter, les hôpitaux se remplissant rapidement.

Les images et les vidéos sur les réseaux sociaux semblent montrer de grands panaches de fumée et des bâtiments endommagés dans le pays du Moyen-Orient, mais la cause de l’explosion et son emplacement exact n’étaient pas immédiatement clairs.

L’agence nationale de presse libanaise a rapporté que la cause pouvait être un incendie dans un hangar où des explosifs étaient stockés dans le port de Beyrouth, sur la côte ouest du pays.

Le chef de l’agence de sécurité générale du Liban, le général Abbas Ibrahim, qui a visité le port de Beyrouth pour inspecter les dégâts, a déclaré: “Il n’est pas possible d’anticiper les enquêtes et de dire qu’il y a eu un acte terroriste.”

L’Agence nationale de presse a également signalé que du blé était stocké dans un entrepôt voisin. Des camions de pompiers étaient en route vers les lieux et des opérations d’évacuation étaient en cours, a-t-il déclaré. Le personnel militaire et de sécurité tentait également de faciliter la circulation pour faire place aux véhicules d’urgence.

.

AlgerieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply