Samir Chaabna refuse de céder sa nationalité française et se fait éjecter du Gouvernement

Sur décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, la nomination de M. Samir Chaabna en tant que ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l’étranger a été annulée

“Il a été demandé à M. Samir Chaabna de se conformer aux dispositions prévues par la Loi n 17-01 du 10 janvier 2017, fixant la liste des hautes responsabilités de l’Etat et des fonctions politiques dont l’accès requiert la nationalité algérienne exclusive et de renoncer à sa nationalité étrangère”, a-t-on expliqué de même source.

 

AlgerieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply