AstraZeneca reprend les essais du vaccin COVID interrompus par la maladie d’un patient

AstraZeneca a repris les essais cliniques son vaccin COVID-19, l’un des plus avancés en développement, a annoncé la société ce samedi

Les essais de stade avancé du vaccin expérimental, mis au point avec des chercheurs de l’Université d’Oxford, ont été suspendus cette semaine après une maladie chez un sujet d’étude en Grande-Bretagne, jetant des doutes sur un déploiement précoce.

“Le 6 septembre, le processus d’examen standard a déclenché une pause volontaire de la vaccination dans tous les essais mondiaux pour permettre l’examen des données de sécurité par des comités indépendants et des régulateurs internationaux”, a déclaré AstraZeneca.

Le porte parole a ajouté que les examinateurs de la sécurité avaient recommandé à la Medicines Health Regulatory Authority (MHRA) britannique de reprendre les essais au Royaume-Uni en toute sécurité.

Le patient impliqué dans l’étude souffrirait de symptômes neurologiques associés à un trouble inflammatoire spinal rare appelé myélite transverse.

AstraZeneca, basée à Cambridge, a déclaré qu’elle ne pouvait pas divulguer d’autres informations médicales.

Les gouvernements du monde entier ont désespérément besoin d’un vaccin pour aider à mettre fin à la pandémie, qui a causé plus de 900 000 décès et une crise économique mondiale.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné AstraZeneca comme la plus prometteuse.

La pause des essais est survenue après des informations selon lesquelles les États-Unis visaient une autorisation ou une approbation accélérée d’un vaccin avant l’élection présidentielle de novembre.

Les principaux développeurs de vaccins américains et européens se sont engagés à respecter les normes scientifiques de sécurité et d’efficacité pour leurs vaccins expérimentaux et à ne pas céder aux pressions politiques pour précipiter le processus.

AstraZeneca a déjà accepté de fournir près de trois milliards de doses aux gouvernements du monde entier – plus que tout autre projet de vaccin.

Le scientifique en chef de l’OMS a déclaré que la pause dans l’essai devrait servir de «réveil» indiquant qu’il y aurait des hauts et des bas dans le développement d’un vaccin.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply