Macron : je ne condamnerai pas les caricatures du prophète Mohammed

Le président français Emmanuel Macron a déclaré mardi que ce n’était pas à lui de porter un jugement sur la décision du magazine satirique Charlie Hebdo de republier les caricatures du prophète Mahommed affirmant que la France jouissait de la liberté d’expression.

Macron, lors d’une visite au Liban, a déclaré qu’il incombait aux citoyens français de faire preuve de civilité et de respect les uns envers les autres et d’éviter un «dialogue de haine».

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply