Coronavirus en Italie, une enquête suggère que les chiffres sont six fois plus élevé que les données officielles

Près de 1,5 million de personnes en Italie, soit 2,5% de la population, ont développé des anticorps anti-coronavirus, un chiffre six fois plus élevé que les chiffres officiels rapportés, selon une enquête de l’agence statistique Istat lundi. L’enquête menée par l’Istat et le ministère de la Santé était basée sur des tests d’anticorps réalisés sur 64 660 personnes.

Les chiffres officiels montrent 248 229 cas confirmés de patients atteints de COVID-19 en Italie, avec 35 166 décès. L’enquête a révélé des différences locales marquées avec la région nord de la Lombardie, où l’épidémie a éclaté pour la première fois en février, montrant que 7,5% de la population avait été testée positive pour les anticorps contre le coronavirus, contre seulement 0,3% dans la région sud de la Sicile.

L’enquête a révélé que près de 30% des personnes porteuses d’anticorps étaient asymptomatiques, indiquant le risque de propagation de la maladie par des personnes ignorant qu’elles étaient porteuses.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply