Air Algérie s’attend a 272 millions de dollars de pertes cette année dues au coronavirus

L’Algérie, déjà sous pression financière après une baisse des revenus énergétiques, s’attend à ce que les pertes de la compagnie aérienne nationale Air Algérie dues à la pandémie de coronavirus atteignent cette année 35 milliards de dinars (272 millions de dollars), a annoncé samedi le gouvernement.

Le gouvernement a aussi  déclaré que tous les autres secteurs avaient subi des pertes en raison des restrictions de mouvements visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Air Algérie a suspendu ses opérations tant extérieures et intérieures en mars avant d’opérer des vols d’urgence principalement en provenance d’Europe, de Turquie et des pays du Golfe.

Cette suspension a causé des pertes estimées à 16,31 milliards de dinars en avril, un chiffre qui pourrait grimper à 35 milliards d’ici la fin de l’année, a déclaré le ministre des Finances Ayman Benabderrahmane lors d’une réunion avec des hommes d’affaires et des syndicats.

Le président Abdelmadjid Tebboune a déclaré que les frontières aériennes, maritimes et terrestres resteraient fermées jusqu’à la fin de la crise sanitaire.

La réunion, présidée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, visait à mettre en place une commission dans le but d’évaluer les pertes économiques globales dues aux restrictions liées au virus.

«L’État a pris des mesures préventives pour faire face à la crise sanitaire. Ces mesures ont gravement affecté l’économie nationale », a déclaré Djerad lors de la réunion.

Il a cité l’énergie, la construction, les travaux publics et les transports comme les principaux secteurs qui ont souffert depuis que le gouvernement a commencé à imposer des restrictions à la mi-mars.

L’Algérie, membre de l’OPEP et exportatrice de gaz, a déjà annoncé des réductions des dépenses publiques et retardé les projets d’investissement prévus pour cette année dans des secteurs tels que l’énergie afin d’atténuer l’impact de la baisse des prix du pétrole.

«L’Algérie fait face à une situation économique sans précédent», a déclaré Djerad. rapporte l’agence de reuters a Alger

 

AlgerieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply