La BCE baisse la barre des fusions bancaires dans l’espoir de stimuler la consolidation

La Banque centrale européenne abaisse la barre des fusions bancaires dans la zone euro, dans l’espoir d’encourager une vague de consolidation insaisissable dans un secteur en proie à de faibles bénéfices et à des problèmes non résolus hérités de la dernière crise financière.


Dans un guide publié mercredi, la BCE a précisé que les entités fusionnées ne seront pas nécessairement sollicitées pour un capital supplémentaire et seront autorisées à utiliser leurs propres modèles comptables ainsi que tout «badwill» – un profit papier qui se produit lorsqu’un actif est acheté en dessous de sa valeur comptable.

Telles étaient quelques-unes des préoccupations signalées par les banquiers ces dernières années lors de l’évaluation des fusions et acquisitions (M&A) dans la zone euro.

La BCE a toutefois souligné qu’il ne lui appartenait pas d’orchestrer des transactions et que celles-ci devaient être dictées par le marché.

Notre mandat prudentiel n’est pas d’évaluer si les efforts de consolidation sont bénéfiques”, a déclaré le superviseur de la BCE, Édouard Fernandez-Bollo, dans un article de blog présentant le guide.


“Mais une consolidation bien conçue et bien exécutée peut aider à résoudre les problèmes de surcapacité et de faible rentabilité qui ont endommagé le secteur bancaire européen depuis la dernière crise financière”, a-t-il ajouté.Le guide sera désormais ouvert à la consultation jusqu’au 1er octobre.

AlgerieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply