Levée de La quarantaine les transporteurs de passagers se préparent à reprendre leurs activités

En attendant la reprise de leurs activités, les professionnels du transport cherchent à mettre en œuvre les nouvelles mesures nécessaires pour éviter une nouvelle propagation de cette épidémie chez les voyageurs au niveau national.

À cet égard, le président de la Fédération algérienne du transport de passagers et de marchandises, M. Abdelkader Boucherit, a déclaré que la protection des conducteurs et des passagers serait une priorité à travers les différentes mesures recommandées par les autorités sanitaires du pays.

 

 


Parmi les principaux axes, mentionnons le statut des masques, la fourniture de stérilisateurs alcoolisés et l’espacement social que la fédération s’emploie à imposer, en attendant la levée progressive de la quarantaine sur le secteur.

Il a ajouté que les passagers et les transporteurs de fret sont prêts à reprendre leur travail, même de manière réduite, dans le respect des règles de sécurité sanitaire.

Pour sa part, le président de la Fédération nationale des chauffeurs de taxi, M. Mohamed Belkhous, a déclaré que le nombre de passagers qui conduiront une seule voiture de location sera moindre sans préciser ce nombre, notant que “la pose des masques sera obligatoire avec une désinfection régulière des véhicules”.

En revanche, M. Belkhous a regretté le retard dans l’octroi de l’aide de 10 000 DZD aux chauffeurs de taxi.

“Cette aide solidaire visant à compenser la suspension du travail a été accordée aux chauffeurs de taxi dans les pays autres qu’Alger. Nous attendons”, a indiqué le même responsable.

 

 


le transport routier, les métros d’Alger et de Tramway semblent se diriger vers l’imposition de plusieurs mesures dans le cadre d’une nouvelle contre-prolifération de Covid-19.

 

Nos sources indiquent qu’en plus de marquer le terrain pour assurer les divergences sociales, notamment au niveau des trottoirs et des guichets, des équipes seront recrutées pour orienter les voyageurs et “éviter l’intersection des flux de passagers”. De plus, des affiches de sensibilisation et d’information seront placées.

“Même au niveau du métro, nous avons l’intention d’assurer l’espacement des sièges”, a-t-il ajouté.De son côté, la Société des transports urbains et semi-urbains de la ville d’Alger (Itosa) a pris un ensemble de mesures préventives en prévision de la reprise de son activité.

Parmi les mesures préventives prises, le responsable de la Fondation Itoza, Abbas Ahsan, a déclaré à Luaj que “la stérilisation des bus avant de quitter le garage” est incluse.Et il s’agit également «d’isoler la cabine du conducteur en posant des barrières et en réduisant le nombre de clients à 25 clients au lieu de 100 passagers avant la propagation de l’épidémie».

Pour rappel, le Secrétaire général de la Fédération, qui est sous la bannière de l’Union générale des travailleurs algériens, a récemment déclaré à Luaj que des institutions de transports publics comme Itosa, Metro, Tramway d’Algérie, les trains et la compagnie de transport aérien ont pris les mesures nécessaires en prévision de la reprise de leurs activités en fournissant des équipements de stérilisation et de prévention et en formant leurs travailleurs.

Il convient de noter que le Premier Ministre, M. Abdul Aziz Jarad, a déterminé, sur les instructions du Président de la République, M. Abdul Majeed Tabun, une feuille de route pour sortir de la quarantaine, de manière progressive et souple à la fois, et la priorité des activités a été déterminée en fonction de son impact socio-économique.

 

AlgerieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply