Des milliers d’israéliens ont manifesté samedi contre le plan du Premier ministre Benjamin Netanyahu

Des milliers d’Israéliens ont manifesté samedi contre le plan du Premier ministre Benjamin Netanyahu visant à étendre la souveraineté sur certaines parties de la Cisjordanie occupée, annexant de facto des terres que les Palestiniens recherchent pour un État.

Pour protester contre les masques et se tenir à distance les uns des autres sous de nouvelles restrictions contre les coronavirus, les manifestants se sont rassemblés sous la bannière «non à l’annexion, non à l’occupation, oui à la paix et à la démocratie».

Les Palestiniens veulent un État indépendant en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza, territoires qu’Israël a conquis lors d’une guerre au Moyen-Orient en 1967.

Un photographe de Reuters et les médias israéliens ont estimé que les manifestants rassemblés sur la place Rabin de Tel Aviv étaient au nombre de quelques milliers. Un sondage publié cette semaine a révélé qu’environ la moitié de tous les Israéliens soutiennent l’annexion.


Netanyahu a fixé au 1er juillet la date cible pour commencer à avancer son plan d’annexion des colonies israéliennes et de la vallée du Jourdain en Cisjordanie, dans l’espoir d’un feu vert de Washington.

Le président américain Donald Trump a dévoilé en janvier un plan de paix qui prévoit qu’Israël conserve ses colonies et les Palestiniens établissent un État dans des conditions strictes.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply