NYSE- Le Dow rebondit de 350 points après la pire journée depuis janvier, le S&P 500 et le Nasdaq augmentent tous deux de plus de 1%

Les actions américaines ont grimpé mercredi, rebondissant après de fortes pertes lors de la session précédente, les investisseurs ayant repris des actions technologiques majeures après le recul.

Le Dow Jones Industrial Average a augmenté de 350 points, tandis que le S&P 500 a bondi de 1,1%.

La technologie Nasdaq Composite a bondi de 1,3% alors qu’Apple a rebondi de 2% et Amazon, Microsoft et Facebook ont tous augmenté de plus de 1%.

Sam Stovall, stratège en chef des investissements chez CFRA, a déclaré qu’il s’attend à voir les investisseurs acheter la baisse. “Je pense qu’il est peut-être trop tôt pour dire que nous sommes prêts pour une correction.

Les actions américaines ont été durement touchées mercredi, ce qui a entraîné la baisse des actions technologiques, les principales données sur l’inflation faisant apparaître des pressions sur les prix plus élevées que prévu.

Le Dow Jones a perdu 681 points, soit 1,99%, pour marquer sa pire session depuis janvier.

L’indice de premier ordre a remporté sa pire journée depuis février mardi.

Le S&P 500 a perdu 2,1%, sa plus forte baisse en une journée depuis février, tandis que le Nasdaq Composite, très technologique, a glissé de 2,6%.

Les traders dans tous les domaines ont cité une hausse des taux d’intérêt, déclenchée par un rapport d’inflation plus chaud que prévu, pour la crise en milieu de semaine.

Le ministère du Travail a signalé que les prix que les consommateurs américains paient pour les biens et services se sont accélérés à leur rythme le plus rapide depuis 2008 le mois dernier, l’indice des prix à la consommation atteignant 4,2% par rapport à il y a un an.

Les investisseurs ont largement évité jeudi un autre rapport chaud sur l’inflation, les prix à la production ayant bondi de plus de 6% en avril.

“La semaine dernière, le S&P 500 a atteint des sommets sans précédent et aujourd’hui, trois jours plus tard, il est en baisse de plus de 4%!” a écrit Jim Paulsen, stratège en chef des investissements du groupe Leuthold.

“Les investisseurs ne se contentent pas sur les actions de croissance qui, traditionnellement, n’ont pas bien résisté pendant les épisodes de hausse de l’inflation, mais ont commencé plus tard dans la journée à décharger presque toutes les actions alors que les craintes grandissaient que la [Réserve fédérale] soit forcée de réduire progressivement et peut-être de hausses de taux en avant », at-il ajouté.

Les investisseurs se sont empressés de se débarrasser des actions de croissance dans un contexte d’inflation rampante, car la hausse des prix a tendance à resserrer les marges et à éroder les bénéfices des entreprises.

Si les pressions sur les prix étaient trop fortes pendant une période prolongée, la Réserve fédérale serait obligée de resserrer sa politique monétaire.

La technologie, un secteur très performant en 2020 au plus fort de la pandémie de Covid-19, a subi de fortes pressions ces dernières semaines.

Le S&P 500 est en baisse de 4% pour la semaine et le Dow Jones est en baisse de 3,4%. Le Nasdaq Composite est le moins performant parmi les principales moyennes, avec une baisse de 5% cette semaine.

Le Bitcoin a chuté de 9% après qu’Elon Musk a tweeté que Tesla arrêterait les achats de voitures en utilisant Bitcoin pour des raisons environnementales, un renversement surprenant pour le crypto-partisan.

Coinbase, qui vient d’être rendu public sur la promesse que le crypto-trading deviendrait courant, a chuté de 2% dans le commerce avant à la suite des commentaires de Musk.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply