L’OMS classe la variante de l’Inde comme étant une préoccupation mondiale

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré lundi que la variante du coronavirus identifiée pour la première fois en Inde l’année dernière était classée comme une variante de préoccupation mondiale, certaines études préliminaires montrant qu’elle se propage plus facilement.

La variante B.1.617 est la quatrième variante à être désignée comme étant d’intérêt mondial et nécessitant un suivi et une analyse accrus.

Les autres sont ceux détectés pour la première fois en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud et au Brésil. “Nous classons cela comme une variante préoccupante au niveau mondial”, a déclaré Maria Van Kerkhove, responsable technique de l’OMS sur le COVID-19, lors d’un briefing.

“Certaines informations disponibles suggèrent une transmissibilité accrue.”

Les infections et les décès indiens à coronavirus ont atteint près de niveaux records quotidiens lundi, appelant de plus en plus le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi à verrouiller le deuxième pays le plus peuplé du monde.

L’OMS a déclaré que la lignée prédominante de B.1.617 avait été identifiée pour la première fois en Inde en décembre, bien qu’une version antérieure ait été repérée en octobre 2020.

La variante s’est déjà étendue à d’autres pays et de nombreux pays ont décidé de réduire ou de restreindre les mouvements en provenance de l’Inde.

Van Kerkhove a déclaré que plus d’informations sur la variante et ses trois sous-lignées seraient disponibles mardi.

«Même s’il y a une transmissibilité accrue démontrée par certaines études préliminaires, nous avons besoin de beaucoup plus d’informations sur cette variante du virus et cette lignée et toutes les sous-lignées», a-t-elle déclaré.

Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’OMS, a déclaré que des études étaient en cours en Inde pour examiner la transmissibilité de la variante, la gravité de la maladie qu’elle provoque et la réponse des anticorps chez les personnes vaccinées.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que la Fondation de l’OMS lançait un appel «Ensemble pour l’Inde» afin de collecter des fonds pour acheter de l’oxygène, des médicaments et des équipements de protection pour les agents de santé.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply