Le Premier ministre haïtien démissionne au milieu de la flambée des meurtres et des enlèvements

Le Premier ministre haïtien a démissionné alors que le pays est confronté à une recrudescence des meurtres et des enlèvements.

Joseph Jouthe, qui était Premier ministre depuis mars 2020, a démissionné mercredi sans expliquer sa démission.

M. Jouthe avait précédemment tenté de présenter sa démission, mais le président Jovenel Moise de l’époque l’avait rejetée.

Cette fois, M. Moise a accepté la démission de M. Jouthe et de son cabinet et a annoncé que le ministre des Affaires étrangères, Claude Joseph, avait été nommé Premier ministre par intérim d’Haïti.

Le président a tweeté: «La démission du gouvernement, que j’ai acceptée, nous permettra d’aborder le grave problème de la sécurité publique et de poursuivre les discussions en vue de créer le consensus nécessaire à la stabilité politique et institutionnelle de notre pays.»

Haïti a depuis longtemps un taux de roulement élevé de Premiers ministres, huit d’entre eux étant nommés à ce poste depuis 2015. Outre la récente vague de violence, le pays se prépare également à un prochain référendum constitutionnel et à des élections générales plus tard cette année.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply