La France récompense les travailleurs immigrés de première ligne avec la citoyenneté

Le ministère de l’Intérieur a invité les résidents participant aux efforts contre Covid-19 à demander une naturalisation accélérée.

Plus de 700 ont déjà obtenu la citoyenneté ou sont sur le point de l’obtenir. Ils comprennent des professionnels de la santé, des nettoyeurs et des employés de magasin.

Les travailleurs de première ligne du monde entier ont été exposés à Covid-19 à un taux élevé, beaucoup mourant de la maladie, y compris des médecins et des infirmières.

La France fait partie du top 10 des pays les plus touchés par les infections à coronavirus, avec plus de 2,5 millions de cas confirmés et près de 62000 décès.

L’initiative de citoyenneté accélérée a été annoncée pour la première fois en septembre. Soixante-quatorze personnes ont déjà obtenu un passeport français et 693 autres sont en phase finale. Jusqu’à présent, 2 890 personnes ont postulé.

“Professionnels de la santé, femmes de ménage, gardiennes d’enfants, caissiers: tous ont prouvé leur engagement envers la nation, et c’est maintenant au tour de la république de faire un pas dans leur direction a déclaré le ministre de l’intérieur.

Normalement, un candidat retenu doit résider en France depuis cinq ans avec un revenu stable et une intégration démontrée dans la société française.

Le gouvernement a déclaré que les travailleurs de première ligne de Covid ne doivent vivre en France que pendant deux ans pour être éligibles à la citoyenneté en reconnaissance de leurs «grands services rendus».

En 2017, la population des immigrée en France était de 6,4 millions, dont un nombre important d’anciennes notamment de l’Afrique du Nord et de l’Ouest.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply