Kylie Moore-Gilbert: Une conférencière libérée par l’Iran lors d’un échange de prisonniers

Une anglo-australienne purgeant une peine de 10 ans en Iran pour espionnage a été libéré en échange de trois Iraniens emprisonnés, selon les médias iraniens.

Kylie Moore-Gilbert, chargée de cours à l’Université de Melbourne, était détenue en Iran depuis septembre 2018. Elle a été jugée en secret et a fermement nié toutes les charges retenues contre elle.

Selon les médias d’Etat iraniens, et la BBC elle a été échangée contre un homme d’affaires iranien et deux citoyens iraniens “qui avaient été détenus à l’étranger”.

AlgérieMonde.Live

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply