AstraZeneca suspend l’essai du vaccin COVID-19 pour des raisons de sécurité

AstraZeneca Plc a suspendu l’essai de stade avancé de son candidat vaccin très attendu contre le COVID-19 après une réaction indésirable grave soupçonnée chez un participant à l’étude, a rapporté mardi le site d’information sur la santé Stat News.

le porte-parole d’AstraZeneca  aurait déclaré dans un communiqué que «le processus d’examen standard avait déclenché une pause dans la vaccination pour permettre l’examen des données de sécurité».

La suspension de l’essai a eu un impact sur d’autres essais de vaccins AstraZeneca – ainsi que sur les essais cliniques menés par d’autres fabricants de vaccins, qui recherchent des signes de réactions similaires, a déclaré Stat.

Le  porte-parole d’AstraZeneca declare que «dans les grands essais, les maladies surviennent par hasard, mais doivent être examinées de manière indépendante pour vérifier cela attentivement.»

Stat a rapporté que les effets indésirables graves varient et peuvent inclure des problèmes nécessitant une hospitalisation, une maladie potentiellement mortelle et la mort.

Neuf développeurs de vaccins américains et européens de premier plan se sont engagés mardi à respecter les normes scientifiques de sécurité et d’efficacité pour leurs vaccins expérimentaux malgré l’urgence de contenir la pandémie de coronavirus.

Les sociétés, dont AstraZeneca, Pfizer Inc et GlaxoSmithKline, ont publié ce qu’elles ont appelé un «engagement historique» après une augmentation de la crainte que les normes de sécurité ne glissent face à la pression politique de précipiter un vaccin.

Les sociétés, dont AstraZeneca, Pfizer Inc et GlaxoSmithKline, ont publié ce qu’elles ont appelé un «engagement historique» après une augmentation de la crainte que les normes de sécurité ne glissent face à la pression politique de précipiter un vaccin. Les entreprises ont déclaré qu’elles «maintiendraient l’intégrité du processus scientifique et qu’elles feront en sorte d’obtenir des dépôts et des approbations réglementaires mondiaux potentiels des premiers vaccins COVID-19». Les autres signataires étaient Johnson & Johnson, Merck & Co, Moderna Inc, Novavax Inc, Sanofi et BioNTech.

 

AlgerieMonde.Live

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Leave a Reply